LAST MINUTE
Booking for tonight? Discover our exclusive rates!
+41 (0) 22 716 57 00 appel immédiat

Actualités Blog, La Vie au Bristol

Des liens secrets entre Le Crillon et Le Bristol Genève

Des liens secrets entre Le Crillon et Le Bristol Genève

Des liens secrets entre Le Crillon et Le Bristol Genève – Une anecdote étonnante et récemment découverte, vient de dévoiler des liens historiques et intimes entre l’Hôtel Bristol Genève et l’Hôtel Crillon à Paris, ces deux symboles du luxe et de l’élégance européenne.

C’est en effet dans le mythique palace parisien qu’est né le duc Henri de Polignac. Or, Madame Albina du Boisrouvray, propriétaire du Bristol Genève, descend des Polignac par sa grand-mère, Joséphine, fille du Comte Maxence de Polignac.

Au 19ème siècle, à la mort de la marquise de Crillon, l’hôtel revient à sa fille cadette, Marie-Louise Amélie de Crillon, épouse de Jules Armand Jean Melchior, duc de Polignac, prince du Saint Empire et fils du ministre de Charles X. Le couple a quatre enfants dont Héracle, 5ème duc de Polignac né en 1843. Ce dernier épouse Odette Frotier de Bagneux qui mettra au monde trois fils dans leurs appartements du Crillon.

La naissance d’Henri de Polignac le 2 janvier 1878, marque le début d’une lignée historique. En 1887, Paul Vassili décrit « le superbe portrait de la duchesse de Polignac, l’amie dévouée de la Reine, peint par Madame Vigée Lebrun » qui occupe un panneau du Salon des Aigles de l’Hôtel.

Les Crillon-Polignac mèneront au Crillon une vie de famille paisible dont les murs de l’Hôtel Bristol Genève portent encore aujourd’hui le témoignage émouvant à travers les différents portraits que Madame du Boisrouvray a souhaité offrir au regard des visiteurs et des hôtes.